Projet Blue Brain

Un superordinateur de HPE aide l’EPFL à simuler le cerveau des souris

| mise à jour

HPE a fourni un superordinateur à l’EPFL, dans le cadre du projet Blue Brain dont l’objectif est de construire des simulations numériques du cerveau de rongeurs.

HPE a livré un superordinateur à l'EPFL, dans le cadre du projet Blue Brain. Le système promet de fournir des performances de calcul adaptées et évolutives afin de procéder, d’ici 2020, à la modélisation de régions entières du cerveau de la souris, en particulier le thalamus et le néocortex. En collaboration avec la communauté scientifique investie dans le Human Brain Project, le Blue Brain Project a pour finalité la reconstruction numérique d’un cerveau humain, à différentes échelles et avec différents niveaux de détail. En 2013, l’EPFL avait acquis pour le Blue Brain Project un supercalculateur IBM Blue Gene/Q.

Baptisé «Blue Brain 5», le nouveau supercalculateur a été installé sur le site du Swiss National Supercomputing Centre (CSCS) de Lugano. Il se base sur le système SGI 8600 de HPE et est composé de 372 nœuds de calcul fournissant 1,06 pétaflop de performance de pointe. Le système est en outre doté d'une solution de refroidissement liquide économe en énergie qui n'évacue pas l'air chauffé dans le centre de données, précise HPE. Blue Brain 5 sera optimisé pour différents profils de charge de travail spécifiques, tels que la bande passante mémoire, la bande passante réseau, la puissance de traitement ou encore le traitement graphique.

Directrice de HPE pour la Suisse romande, Monica Gille précise à la rédaction que le leadership sur ce projet a été confié dès le départ à la division romande du fournisseur, de même que sa conduite et sa réalisation. Mené en collaboration avec les centres de compétences en informatique à haute performance et la R&D de HPE à l’échelle mondiale, le projet se déroule en plusieurs phases, pour un montant total de 18 millions de francs suisses.

Webcode
DPF8_100034