Deep learning

L’IA de Nvidia transfigure un croquis basique en paysage plus vrai que nature

| mise à jour

Après des visages réalistes qui n’existent pas, l’IA de Nvidia génère des photos de paysages imaginaires plus vrais que nature, et ce, à partir d’un simple croquis. Le fabricant spécialisé dans les processeurs graphiques a aussi levé le voile sur des collaborations avec AWS et Microsoft.

L’IA GauGAN génère des photos de paysages imaginaires plus vrais que nature, et ce, à partir d’un simple croquis. (Source: Nvidia)
L’IA GauGAN génère des photos de paysages imaginaires plus vrais que nature, et ce, à partir d’un simple croquis. (Source: Nvidia)

GauGAN se contente de quelques traits dessinés approximativement pour générer une image de paysage plus vrai que nature. GauGAN, c’est le nom donné par Nvidia à une application d’intelligence artificielle (IA) en développement, en référence au peintre Gauguin. Pour cette application encore au stade de prototype, le fabricant spécialisé dans les processeurs graphiques (dont les progrès sont à l’origine des avancées fulgurantes en machine learning) a fait appel à des réseaux antagonistes génératifs (GAN), les mêmes qui permettent de créer des visages hyper réalistes mais qui n’existent pas. Les réseaux GAN permettant de concevoir des IA à l’aide de techniques d'apprentissage par renforcement, capacités d’ailleurs accessibles désormais sur le marché via la solution de la start-up CogitAI (Sortie d’une IA commerciale capable d’apprendre toute seule).

Pouvant être testé dans le cadre de la GPU Technology Conference de Nvidia, GauGAN permet de créer une image avec des segments de paysage et de transformer la scène à sa guise, en accolant à chaque segment une étiquette d’identification, tels que «sable», «ciel», «mer» ou «neige». Entraîné en se nourrissant de millions d'images, ce modèle de deep learning remplit ensuite les segments avec des textures photoréalistes correspondantes. Tous les segments ainsi créés s’adaptent à la volée, un pré modifié en lac reflétera ainsi les éléments environnants.

Nvidia collabore avec AWS et Microsoft

A l’occasion de sa GPU Technology Conference, Nvidia a annoncé que ses GPU T4 arrivent sur Amazon Web Services. Taillés pour le calcul haute performance, le deep learning et le machine learning, ces processeurs graphiques seront prochainement disponibles via les instances G4 du service Amazon Elastic Compute Cloud (EC2). Le fabricant explique que les nouvelles instances G4 fourniront aux clients d'AWS une plateforme polyvalente leur permettant de déployer de manière rentable une large gamme de services d'IA. Les clients pourront coupler les instances G4 avec le logiciel d'accélération GPU de Nvidia, y compris les bibliothèques «NVIDIA CUDA-X AI» dédiées au deep learning, au machine learning et à l'analyse de données.

Autre nouveauté: en collaboration avec Microsoft, Nvidia permet l’analyse vidéo en temps réel directement à la périphérie des réseaux. Une capacité rendue possible par l’intégration du framework DeepStream de Nvidia avec le service managé Azure IoT Edge de la firme de Redmond. La combinaison de ce framework et de ce service IoT permet différents cas d’usage tirant profit des connaissances de situations dans des infrastructures physiques à grande échelle, telles que les parkings souterrains, les centres commerciaux, les usines intelligentes et les réseaux routiers urbains.

Tags
Webcode
DPF8_131052