Réseaux neuronaux

Ces visages n’existent pas

| mise à jour

Les chercheurs de Nvidia ont mis au point une nouvelle méthodologie d’entraînement de réseaux neuronaux, faisant progresser le photoréalisme de portraits imaginaires générés par ordinateur.

Une technologie IA se prend pour Dieu et crée des visages assez réalistes qui n’existent pas. Nvidia a franchi une étape dans ce type d’expérimentations, en entraînant un double système de réseau neuronal de type «generative adversarial network» (GAN). La recherche a abouti à la création de photos de célébrités imaginaires, générées à partir de l’analyse d’une bibliothèque de 30'000 images de célébrités bien réelles.

Vingt jours durant, le double réseau GAN a analysé la banque de photos. L’un des réseaux avait pour tâche de créer des portraits réalistes, tandis que l’autre jouait le rôle de discriminateur, jugeant chaque fois si le réalisme d’une photo générée était comparable à une photo réelle.

Bien qu’assez bluffant, le résultat est loin d’être parfait, et ce de l’avis même des chercheurs de Nvidia. Dans la conclusion de leur papier, ils se réjouissent des avancées réalisées, mais concèdent que l’IA a encore une large marge de progrès en matière de «sensibilité sémantique et de compréhension des contraintes dépendantes de l'ensemble de données.»

Webcode
DPF8_66345