Stockage cloud sécurisé en Suisse

Protonmail décroche des fonds européens pour son alternative à Google Drive

| mise à jour

L’Union européenne octroie une subvention de 2 millions d’euros à l’équipe de Protonmail, le service d’e-mail chiffré basé à Genève. Les fonds seront utilisés pour accélérer le développement de Protondrive, une solution de stockage cloud sécurisée et basée en Suisse.

Protondrive se profile comme une alternative sécurisée et basée en Suisse des solutions de stockage cloud telles que Google Drive ou Dropbox. (Source: Proton Technologies)
Protondrive se profile comme une alternative sécurisée et basée en Suisse des solutions de stockage cloud telles que Google Drive ou Dropbox. (Source: Proton Technologies)

L’éditeur du webmail ultra sécurisé Protonmail reçoit un coup de pouce financier de l’Union européenne. Basée à Genève, la start-up Proton Technologies a reçu une subvention de 2 millions d'euros dans le cadre d'Horizon 2020, le programme européen de financement de la recherche et de l’innovation. Dans son annonce, l’équipe de Protonmail précise que la Commission européenne lui alloue ces fonds en particulier pour soutenir le développement de Protondrive, qui se profile comme une alternative sécurisée et basée en Suisse des solutions de stockage cloud telles que Google Drive ou Dropbox. Protondrive viendra compléter le portefeuille de solutions de la start-up genevoise qui, outre Protonmail, propose aussi le service VPN ProtonVPN.

Proton Technologies salue le fait que l’UE manifeste ainsi clairement son soutien «pour apporter une réponse européenne aux monopoles du data mining des géants américains de la technologie comme Google.» Ce financement à une jeune pousse suisse provenant du programme européen Horizon 2020 est rendu possible par les accords bilatéraux de la Confédération avec l'UE. L’équipe de Protonmail tient en outre à préciser que cette subvention européenne ne modifie en rien sa juridiction suisse et ne peut l’obliger «à faire quoi que ce soit qui pourrait compromettre la sécurité de [son] produit et la vie privée de [ses] utilisateurs de quelque manière que ce soit.»

Protonmail bloqué en Russie

A l’instar d’autres solutions visant à garantir la sécurité et la confidentialité des données des utilisateurs, Protonmail n’a pas vraiment la faveur de certains gouvernements… Le service d’e-mail a tout récemment fait l’objet d’une manoeuvre de censure en Russie, où il a été bloqué par le service de sécurité du Kremlin. Les utilisateurs russes de Protonmail peuvent encore accéder à leur compte, mais la réception de messages provenant de serveurs russes tels que mail.ru n’est plus possible.

Tags
Webcode
DPF8_130159