Bras de fer

L’Otan menace de ne plus communiquer avec l'Allemagne si elle choisit Huawei

| mise à jour

Si l'Allemagne ne banni pas Huawei dans le domaine de la 5G, l’Otan cessera de communiquer avec les militaires allemands. Une menace proférée par le commandant suprême des forces alliées de l'Otan en Europe.

(Source: Piyabay)
(Source: Piyabay)

Dans le cadre du bras de fer politico-commercial entre les USA et Huawei, le camp américain accentue les pressions sur l’Europe. Les membres de l’Otan ont commencé à discuter du cas Huawei - le fabricant chinois est suspecté par les Etats-Unis de collusion avec les services de renseignements de Pékin. Dans ce contexte, le général américain Curtis Scaparrotti, commandant suprême des forces alliées de l'Otan en Europe, a prévenu l'Allemagne que les forces de l'Otan ne communiqueraient plus avec leurs collègues allemands si Berlin faisait appel à Huawei pour ses infrastructures 5G, rapporte l’AFP.

En se fiant au propos du général Curtis Scaparrotti, la menace se fonde sur des raisons techniques liées aux craintes de cyberespionnage. Le commandant suprême des forces alliées de l'Otan en Europe a précisé que si la 5G est intégrée au système de communication militaire de l'Allemagne, l’Alliance atlantique ne communiquera plus avec eux par le biais de ce système. En parallèle, l'ambassadeur américain à Berlin a fait savoir au ministre allemand de l'Economie que la coopération entre les deux pays en matière de renseignement allait être revue si Berlin ne bannissait pas les entreprises chinoises dans le domaine de la 5G. Pour rappel, Huawei vient d’attaquer les Etats-Unis en justice pour le boycott de ses équipements télécoms.

Tags
Webcode
DPF8_130268