Nouveau challenge

Georges Renaudet va piloter l’IT de la Ville de Lausanne

| mise à jour

Le 1er mars, Georges Renaudet remplacera Denys Papeil en tant que chef du Service d’organisation et d’informatique de la Ville de Lausanne. Il dirigeait l’IT de Retraites Populaires depuis 2009.

Dès le 1er mars 2019, Georges Renaudet assumera la fonction de chef du Service d’organisation et d’informatique de la Ville de Lausanne. (Source: Switzerland Tourism/Sébastien Charrière/ ICTjournal)
Dès le 1er mars 2019, Georges Renaudet assumera la fonction de chef du Service d’organisation et d’informatique de la Ville de Lausanne. (Source: Switzerland Tourism/Sébastien Charrière/ ICTjournal)

Responsable du service informatique chez Retraites Populaires depuis 2009, Georges Renaudet part relever un nouveau défi. Dès le 1er mars, il assumera la fonction de chef du Service d’organisation et d’informatique de la Ville de Lausanne. Georges Renaudet remplacera Denys Papeil, en place depuis 2012, lequel rejoint le département informatique de la BCV en tant que Directeur adjoint, chef du département Infrastructures IT. En attendant la prise de fonction de Georges Renaudet, Jean-Daniel Schläppy dirige l’IT de la Municipalité ad interim.

Contacté par ICTjournal, Georges Renaudet confie: «J’aurai passé dix ans à piloter l’informatique de Retraites Populaires. J’ai senti qu’un cycle s’achevait et qu’il était temps de relever un nouveau challenge.» Sous la responsabilité de Natacha Litzistorf, directrice du Logement, de l'environnement et de l'architecture de la Ville de Lausanne, le chef de l’IT aura pour mission de mettre en place de nouveaux services numériques dans le cadre de la stratégie de transformation digitale de la municipalité vaudoise. Georges Renaudet précise: «J’ai été motivé par le challenge consistant à superviser le développement de nouveaux services pour la ville et pour les citoyens. Travailler à la mise en place de services qui facilitent la vie des citoyens est un domaine passionnant.»

Membre du Digital Circle, Georges Renaudet va quitter Retraites Populaires après avoir mené à bien la mise en production d’un nouvel outil de Case Management qui remplace un GED (système de gestion électronique des documents) vieux de 20 ans. Il se confie sur ce gigantesque chantier dans le numéro actuel de notre magazine, dont la Une est consacrée au Case Management.

Tags
Webcode
DPF8_121519