Scale-up vaudoise

Sophia Genetics lève 77 millions pour financer son rêve américain

| mise à jour

Spin-off de l’EPFL spécialisée dans la médecine basée sur les données, Sophia Genetics a bouclé un tour de table de série E de 77 millions de dollars. La scale-up romande compte engager des talents pour renforcer sa rapide expansion aux Etats-Unis.

Sophia Genetics édite la plateforme Sophia, qui promet aux cliniciens de mieux diagnostiquer et traiter leurs patients, notamment à l’aide d'analyses génomiques. (Source: Pixabay)
Sophia Genetics édite la plateforme Sophia, qui promet aux cliniciens de mieux diagnostiquer et traiter leurs patients, notamment à l’aide d'analyses génomiques. (Source: Pixabay)

La success story continue de plus belle pour Sophia Genetics, start-up bioinformatique basée à Saint Sulpice (Vaud). La spin-off de l’EPFL spécialisée dans la médecine basée sur les données a levé 77 millions de dollars, à l’occasion d’un tour de table de série E mené par Generation Investment Management.

Sophia Genetics a levé 140 millions de dollars depuis sa création. La scale-up romande compte sur le nouveau financement pour augmenter plus rapidement le nombre d'hôpitaux qui utilisent sa technologie à travers le monde. Il est en outre prévu d’engager des talents pour renforcer la rapide expansion de l’entreprise aux Etats-Unis.

Sophia Genetics édite et développe l’intelligence artificielle Sophia, qui promet aux cliniciens de mieux diagnostiquer et traiter leurs patients à l’aide d'analyses génomiques et radiomiques, aussi bien pour l'oncologie que pour les maladies héréditaires. La plateforme est utilisée par plus de 850 hôpitaux dans 77 pays et a contribué à diagnostiquer plus de 300’000 patients.

Tags
Webcode
DPF8_120665