Expérience employé

Nexthink lève 85 millions de dollars

| mise à jour

L’éditeur lausannois, spécialisé dans l’expérience employé et l’analyse des postes de travail, a levé 85 millions de dollars, qui serviront à accélérer son développement commercial dans le monde, en particulier aux Etats-Unis.

Les talents et l'optimisation de l’expérience des employés deviennent des sujets de plus en plus stratégiques pour les entreprises. Voilà qui explique sans doute l’extraordinaire croissance de la société suisse Nexthink, dont la plateforme permet aux départements IT d’avoir une visibilité étendue et en temps réel sur les postes de travail et les problèmes rencontrés par les utilisateurs, de manière à les prévenir et à les résoudre automatiquement. «L’expérience employé a émergé comme un atout concurrentiel de par son rôle dans le recrutement et la loyauté des collaborateurs. Le fait de sentir qu’ils sont équipés des outils et technologies leur permettant de faire leur travail efficacement, est un indicateur très important de la satisfaction des collaborateurs», explique Forrester.

Fondée en 2004 par Pedro Bados, Patrick Hertzog et Vincent Bieri à partir de recherches en intelligence artificielle menées à l'EPFL, Nexthink est déjà employé dans 900 entreprises dans le monde et analyse quelque 7 millions de terminaux. Et la société ne compte pas s’arrêter là, puisqu'elle vient de lever 85 millions de dollars auprès de divers investisseurs, parmi lesquels on retrouve Index Ventures, Forestay Capital (le fonds IT de la famille Bertarelli), ou encore le CEO de Datadog, dont la société est spécialisée dans les métriques du stack applicatif. «En mesurant proactivement la performance des systèmes IT du point de vue de l’employé, Nexthink élimine les frustrations que beaucoup de collaborateurs rencontrent presque quotidiennement dans leur travail, explique Neil Rimer, partenaire d’Index Ventures. A partir de cette proposition de valeur, Pedro Bados et son équipe ont créé un leader dans une catégorie amenée à croître de façons significative ces prochaines années.»

Les fonds qui s’ajoutent aux 65 millions levés depuis sa création, permettront à Nexthink d’accélérer sa croissance internationale, avec en ligne de mire le gigantesque marché des entreprises américaines. «Nous prévoyons d’utiliser les fonds pour continuer de grandir dans nos marchés clés et pour ajouter du carburant à nos équipes de développement produit», explique Pedro Bados, qui ajoute avoir beaucoup d’innovations dans la pipeline.

Webcode
DPF8_119729