Expériences immersives

Magic Leap lance enfin ses lunettes de réalité augmentée au look steampunk

| mise à jour

Fondé en 2010, Magic Leap aura pris son temps pour développer ses lunettes de réalité mixte. Ultra attendues, elles se destinent pour l’heure aux développeurs et créateurs.

Après plusieurs années de teasing plus ou moins bien orchestré, Magic Leap sort enfin son premier modèle de lunettes de réalité augmentée – plus exactement de réalité mixe (à l’instar des HoloLens de Microsoft). Fondée en 2010, la licorne Magic Leap aura donc pris son temps pour patiemment élaborer ses lunettes, à coup d’acquisitions notamment, dont celle de la division de scannage 3D de la start-up suisse Dacuda. Le look final de ces efforts, déjà dévoilé fin décembre, a alléché plus d’un geek en évoquant des œuvres de science-fiction à l’univers steampunk. Très attendu, le produit de Magic Leap a été l’objet d’une campagne marketing intégrant des vidéos ultra alléchantes mais dont la crédibilité a suscité le débat.

Avec le lancement du produit, le public va enfin savoir ce que vaut vraiment l’expérience d’immersion proposée par ces lunettes de réalité mixte, mais pas dans l’immédiat… Livré pour l’heure uniquement dans cinq villes des Etats-Unis, le modèle Magic Leap One, qui coûte 2'295 dollars, est pour le moment disponible en édition spécialement destinée aux créateurs et développeurs. Histoire d’avoir suffisamment de contenus à proposer lors du lancement de modèles pour le grand public.

Les lunettes Magic Leap One embarquent plusieurs applications, dont Helio, un navigateur web qui offre des expériences web 3D et spatiales, ainsi que le lecteur vidéo Screens, qui permet aux utilisateurs de placer plusieurs écrans de n'importe quelle taille dans leur espace physique. Le modèle pour créateurs propose en outre quelques expériences immersives pour illustrer ses possibilités. Par exemple, une exploration audiovisuelle interactive de la musique du groupe Sigur Rós. Ou encore «Dr. Grordbort’s Invaders», un jeu vidéo très steampunk, dans lequel des robots maléfiques ont choisi le salon de l’utilisateur pour commencer à envahir la Terre.

Webcode
DPF8_101666