Cyberadministration durable

Les administrations publiques créent une SA pour leurs projets IT communs

| mise à jour

La Conférence suisse sur l'informatique (CSI) fonde la société anonyme eOperations Suisse, qui va offrir des prestations de conseils et de gestion pour les projets IT des administrations publiques. L’objectif étant notamment d’encourager le développement durable de la cyberadministration.

A l’occasion d’une conférence de presse à Berne, la Conférence suisse sur l'informatique (CSI) a annoncé la création de la SA eOperations Suisse. Réunissant toutes les organisations informatiques de la Confédération, des cantons, des communes (aussi du Lichtenstein), la CSI est notamment responsable de la mise en œuvre de la prestation de cyberadministration: «eOpérations Suisse». En fondant la société autonome du même nom, la CSI disposera de la capacité d’agir et de contracter pour l'acquisition et l'exploitation de services TIC de la Confédération, des cantons et des communes. eOperations Suisse ne veut pas concurrencer les prestataires de services privés et n’entend pas développer des solutions elle-même, ni exploiter ses propres centres de calcul. La structure va au contraire collaborer avec des fournisseurs externes. Outre la gestion de ces derniers, la société proposera entre autres des prestations telles que l’analyse du besoin, le développement de modèles de financement, la gestion des partenaires et de l’administration.

Marcel Schwerzmann est le président de la nouvelle société eOperations SA. Daniel Arber, responsable du projet depuis un an, sera directeur général. L’objectif principal d’eOperations Suisse consiste à éviter des dépenses inutiles, engendrées par des redondances dans le développement et l’exploitation. La structure souhaite ainsi encourager le développement durable de la cyberadministration en Suisse qui présente encore des lacunes, selon plusieurs études dont le dernier classement de l’IMD consacré à la compétitivité numérique.

Lors de la conférence de presse, le dirwcdtuer Daniel Arber a cité la solution eDéménagementCH comme exemple réussi d'une solution développée et exploitée conjointement. La solution est déjà exploitée par plusieurs cantons et communes et devrait être mis en œuvre dans toute la Suisse d‘ici fin 2019. Cette solution vise à généraliser à l’échelle nationale la possibilité d’annoncer électroniquement un déménagement.

Webcode
DPF8_98150