Wearables

Apple mange la laine sur le dos de Fitbit

| mise à jour

Fitbit est au plus mal. L’ex champion des trackers d’activité se fait piller des parts de marché par Apple qui a su convaincre des utilisateurs en quête de davantage de fonctionnalités.

(Source: Apple)
(Source: Apple)

Deux jours après la présentation de ses résultats plus que décevants, ce qui devrait être la prochaine smartwatch signée Fitbit a été révélée par le média britannique Wareable. Bien plus proche de l’Apple Watch que de ses historiques trackers d’activité, cette nouvelle montre connectée pourrait bien être celle de la dernière chance pour celui qui a pourtant dominé le marché du quantified self.

En un an, Apple a complètement bouleversé le secteur pour en devenir leader avec 15.3% des parts sur l’année 2017 (21% sur le dernier trimestre) selon l’étude Worldwide Quarterly Wearable Device Tracker d’IDC. «Les goûts des utilisateurs sont devenus de plus en plus sophistiqués au cours des derniers trimestres et Apple s'est emparé de la demande pour la connectivité cellulaire et le multimédia en continu. Ce qui mérite d'être observé de près, c'est la façon dont Apple va itérer comment la concurrence va suivre le rythme», analyse Ramon T. Llamas, directeur de recherche de l’équipe Wearables du cabinet de conseil.

Comme le montrent les graphiques ci-dessous, alors que Xiaomi est Garmin se sont maintenus, en 2017 Fitbit a vendu 7,1 millions de produits en moins qu’en 2016. Dans le même temps, Apple en vendait 6,4 millions de plus.

 

Webcode
DPF8_83150