Tourisme

Le voyagiste TUI Group utilise la blockchain pour maximiser le remplissage de ses lits

| mise à jour

Depuis mi-2017 le géant allemand du tourisme TUI a fait le pari de la blockchain pour gérer plus efficacement les chambres disponibles dans ses hôtels et contourner les intermédiaires de type Booking.com.

Le siège social de TUI Group à Hanovre (Source: TUI Group)
Le siège social de TUI Group à Hanovre (Source: TUI Group)

À l’occasion de la présentation des résultats de son premier trimestre 2018, le voyagiste allemand TUI Group est revenu sur les initiatives qu’il a lancées sur la blockchain suite à la rencontre de start-up et d’experts du sujet durant l’été 2017.

«Nous étions une société de négoce, nous sommes maintenant devenus développeurs, investisseurs et opérateurs», a affirmé Fritz Joussen, le CEO de l’entreprise. «Nous continuons d'investir dans la numérisation. Grâce à l'utilisation de la blockchain et de notre propre système de Yield Management, nous gérons beaucoup plus efficacement la capacité de nos lits.»

Via le transfert vers une blockchain privée de l’inventaire de tous ses lits disponible à l’échelle mondiale, le géant du tourisme veut en maximiser l’occupation et faire croître son chiffre d'affaires. Interviewé après la conférence Noah qui s’est tenue à Berlin en juin dernier, le PDG du groupe avait notamment expliqué qu’il comptait sur la blockchain pour contourner les plateformes intermédiaires de type Booking.com. L’entreprise utilise aussi des solutions basées sur cette technologie pour valider l'identité des clients.

 

 

Tags
Webcode
DPF8_81043