Cyber-protection

Check Point lance des solutions de protection d’environnements SaaS et IaaS

| mise à jour

Check Point annonce la sortie prochaine de CloudGuard SaaS, qui protège contre les attaques ciblant les applications SaaS. Dès à présent intégré à la même nouvelle gamme de produits, CloudGuard IaaS protège des menaces contre les principales plateformes de cloud public et privé.

(Source: Stacheldraht / Pixelio.de)
(Source: Stacheldraht / Pixelio.de)

Check Point dévoile la gamme de solutions CloudGuard, pour protéger les environnements cloud. Dont CloudGuard SaaS, décrit par la firme israélienne comme un éventail de technologies fournissant une protection avancée et des fonctionnalités de prévention des menaces pour les applications SaaS.

CloudGuard SaaS protège contre les menaces persistantes avancées (Advanced Persistent Threat) et les malwares zero day inconnus. Check Point exploite pour ce faire des techniques de sandboxing temps réel, de protection contre les rançongiciels et des technologies anti-bot. CloudGuard SaaS propose aussi des capacités de blocage d’utilisateurs non autorisés et d’appareils compromis en puisant dans sa technologie propriétaire ID-Guard. En outre, CloudGuard SaaS est en mesure de forcer automatiquement le cryptage des données sensibles et de mettre en quarantaine des fichiers partagés non autorisé. CloudGuard SaaS sera lancé au second trimestre 2018.

La nouvelle gamme de solutions annoncées par Check Point s’agrémente par ailleurs de CloudGuard IaaS, anciennement vSEC, protégeant les environnements IaaS. La solution prévient les attaques ciblant les principales plateformes de cloud public et privé, dont AWS, Google Cloud Platform et Microsoft Azure. CloudGuard IaaS est disponible dès à présent.

Webcode
DPF8_80582