Nouveau défi dans l’IoT

Changement à la tête du Swisscom Digital Lab de l’EPFL

| mise à jour

Gregory Leproux prend les commandes du Swisscom Digital Lab de l’EPFL. Il succède à Vlad Trifa, parti relever un nouveau challenge au sein de la start-up Ambrosus.

Responsable du Swisscom Digital Lab de l’EPFL depuis son ouverture en été 2016, Vlad Trifa a décidé de partir relever un nouveau challenge en tant que Chief Product Officer de la start-up Ambrosus, basée à l’Innovation Park de l’EPFL et à Zoug. Fondée cette année, Ambrosus s’attèle à développer un écosystème complet basé sur la blockchain pour optimiser la chaîne logistique.

Successeur connu

La succession de Vlad Trifa au sein du Digital Lab est assurée par Gregory Leproux, confie à la rédaction une porte-parole de Swisscom. Gregory Leproux était depuis 2013 directeur du Swisscom Cloud Lab de San Francisco.

Contacté par ICTjournal, Vlad Trifa confie que sa nouvelle fonction chez Ambrosus correspond davantage aux défis qu’il souhaite aujourd’hui relever: «La supervision du développement technologique dans le domaine IoT correspond à mon background et cet aspect là me manquait. Le projet de technologies swiss-made d’Ambrosus a énormément de potentiel. Répondre aux problématiques de traçabilité des produits est un défi qui m’intéresse particulièrement.»

Capteurs connectés et blockchain au service de la traçabilité

Ambrosus combine capteurs connectés, blockchain et contrats intelligents pour assurer la qualité d’un produit. La start-up cible plusieurs secteurs d’activité, dont la pharmaceutique, l’alimentation et autres biens de consommation. L’objectif de la technologie développée consiste à garantir, outre la qualité d’un produit, son origine et son authenticité. Pour se donner les moyens de ses ambitions, Ambrosus vient de mener une levée de fonds sous forme d'offre initiale de jetons (ICO). La start-up a dans ce cadre récolté 100'000 Ethers (une somme qui équivaut aujourd’hui 23 octobre 2017 à environ 28 millions de dollars).

Dans l’annonce de la nomination de Vlad Trifa, Ambrosus précise compter sur l’expertise en internet des objets de son nouveau chef de produits, le présentant comme un chercheur et entrepreneur leader dans ce domaine. Titulaire d’un doctorat de l’EPFZ, Vlad Trifa a acquis a notamment cofondé en 2011 la start-up active dans l’IoT Evrythng. Il est par ailleurs à l’origine de la communauté Web of Things, qui depuis 2007 regroupe développeurs, chercheurs et concepteurs autour du développement de l’internet physique.

Vlad Trifa a œuvré en tant que conseiller technique d'Ambrosus dès la mise en place du projet. Il explique qu’en tant que Chief Product Officer son rôle consiste entre autres à renforcer l'épine dorsale technologique de l’écosystème mis au point, c'est-à-dire l’ensemble des protocoles et des implémentations de logiciels qui vise à apporter une solution concrète aux limitations actuelles des chaînes d’approvisionnement. «Ce bloc de construction principal nous permet de définir numériquement des actifs, des documents, des contrats, des conditions, des paiements ou des événements en utilisant un langage universel, ainsi que de stocker et de récupérer ces informations sur plusieurs systèmes de stockage», explique Vlad Trifa. Pour assurer l’adoption de la technologie à large échelle, le Chief Product Officer d’Ambrosus souligne également que la start-up va rapidement s’assurer que son écosystème soit entièrement interopérable et qu’il réponde aux normes GS1.

Webcode
DPF8_64472