OVH reprend le cloud de VMware

| mise à jour

L’hébergeur français OVH acquiert l’activité, les data centers et les équipes de vCloud Air de VMware.

L’un des data centres d’OVH à Roubaix (France).
L’un des data centres d’OVH à Roubaix (France).

L’hébergeur et fournisseur cloud français OVH s’empare de l’activité vCloud Air de VMware aux Etats-Unis et en Europe. OVH continuera d’exploiter les centres de données dans ces régions et de commercialiser l’offre cloud hybride de VMware, utilisée notamment pour l’extension et la reprise après sinistre de data centers. «À travers cette relation stratégique entre OVH et VMware, qui comprend une R&D conjointe et la distribution de solutions haut de gamme, OVH prend la tête du marché européen du cloud privé», se réjouit Octave Klaba, CEO de la société française. OVH opère déjà 26 data centers sur quatre continents. La firme n’explique pas dans son communiqué le sort qu’elle compte réserver à son offre cloud existante basée sur OpenStack.

La cession de vCloud Air n’est guère une surprise de la part de VMware, depuis que la firme a annoncé l’automne dernier la création de l’offre VMware Cloud on AWS, reposant également sur vSphere. C’est un joli coup pour OVH qui a levé 250 millions de dollars fin 2016 pour financer son expansion, notamment aux Etats-Unis. C’est aussi une bonne nouvelle pour le secteur cloud européen, même s’il sera difficile de concurrencer les leaders Amazon, Microsoft Azure ou Google Cloud.

Webcode
DPF8_34993