LCD et OLED

BASF rachète le suisse Rolic et ses nanotechnologies pour écrans

| mise à jour

Spécialisé dans les nanotechnologies pour écrans OLED et LCD, le fabricant bâlois Rolic entre dans le giron du groupe chimique allemand BASF.

(Source: Fotolia)
(Source: Fotolia)

Le groupe chimique allemand BASF a mis la main sur Rolic, fabricant bâlois spécialisé dans les technologies pour écran OLED et LCD. Les deux entreprises ont décidé d’un commun accord de ne pas divulguer le montant de la transaction. Rolic, qui emploie 110 collaborateurs dans le monde, précise garder une grande part d’autonomie.

Fondé en 1994 en tant que spin-off de Hoffmann-La Roche, Rolic possède des filiales en Suisse, aux Pays-Bas et en Chine. Rolic développe et commercialise la technologie brevetée LCMO (Light Controlled Molecular Orientation) qui, décrit le fabricant suisse, permet de modifier les surfaces à l'échelle nanométrique avec une lumière polarisée pour obtenir des effets optiques uniques.

BASF explique avoir misé sur Rolic en vue de développer la prochaine génération d'écrans LCD et OLED afin de proposer une résolution plus élevée, plus de luminosité et un contraste plus profond. Les technologies de Rolic est présent dans passablement de téléviseur et de smartphone. Selon des informations de la télé alémanique, Rolic pourrait également coopérer avec Apple pour créer une prochaine génération d’écrans pour l’iPhone.

Webcode
DPF8_25655