changement de stratégie

Cisco abandonne sa plateforme Intercloud

| mise à jour

Cisco met fin à ses services Intercloud permettant de fédérer différents clouds publics et utilisés par de nombreux fournisseurs.

Cisco a annoncé mettre un terme à ses services Intercloud dès mars 2017. Lancée en 2014, la plateforme basée sur OpenStack offre des services de calcul, de stockage et de réseau. Positionné comme un fédérateur de clouds, Intercloud permet aussi d’interconnecter et de déplacer des workloads entre différents clouds publics. Cisco avait ainsi réussi à attirer de nombreux partenaires sur sa plateforme, notamment des fournisseurs cloud – comme Deutsche Telekom, BT ou NTT DATA – et des prestataires spécialisés dans le déploiement de clouds privés, comme Dimension Data ou le suisse Netcloud.

En octobre, Cisco avait déjà annoncé mettre un terme à ses autres solutions Intercloud qui permettent aux entreprises de déplacer des workloads entre leur cloud privé et des clouds publics. La fin du service Intercloud fait également écho à la décision récente de HPE de céder son activité OpenStack à Red Hat.

Avec l’abandon d’Intercloud, Cisco explique vouloir se centrer sur de nouveaux domaines: «Vu la disponibilité d’offres cloud au niveau global, la tendance au développement rapide d’applications avec des microservices, et la possibilité d’orchestrer des workloads entre clouds publics et privés, Cisco a fait évoluer sa stratégie cloud de la fédération de clouds vers l’aide aux entreprises dans la construction et la gestion d’environnements IT hybrides.»

Webcode
DPF8_19175