Blockchain à croix blanche

Une start-up suisse spécialisée dans les smart contracts passe en mains américaines

| mise à jour

La start-up américaine Digital Asset Holdings rachète Elevence, fintech zurichoise qui a développé une technologie blockchain pour l'exécution de contrats intelligents.

La jeune pousse fintech Elevence, basée à Zurich, a été rachetée par la start-up américaine Digital Asset Holdings. Elevence a développé une technologie basée sur le principe du blockchain et s’adressant aux institutions financières. Le concept de programmation mis au point par la firme alémanique sert à créer un système distribué des données pour la modélisation et l'exécution automatique d'accords contractuels.

Selon le communiqué de Digital Asset, cette technologie de modélisation pour l’exécution de smart contracts (contrats intelligents) permet d’exprimer tout type de droits ou d’obligations, y compris sur les liquidités et les titres. Le code ainsi créé définit les termes de l’accord entre les parties et détermine la façon dont les relations contractuelles peuvent évoluer au fil du temps. La technologie d’Elevence permet de fournir aux parties concernées une vue unifiée des droits et obligations, actuels et futurs. Et ce uniquement en fonction de ce que chaque partie a besoin de savoir, sans révéler d’autres informations confidentielles, contrairement aux systèmes de contrats intelligents existants, précise Digital Asset.

Dans le cadre de cette acquisition, dont le montant n’est pas divulgué, l’équipe de huit personnes d’Elevence vient renforcer la start-up américaine, laquelle incorpore dans son stack logiciel la technologie d’Elevence. Jusqu’ici CEO de la jeune pousse zurichoise, Vincent Peikert devient chef de Digital Asset Suisse et responsable de produits pour l’Europe. James Litsios, qui était le CTO d’Elevence, devient Head of Development Switzerland. Digital Asset a été fondée et est dirigée par Blythe Masters (une ex-banquière controversée de JP Morgan).

Webcode
7769

Kommentare

« Plus