Intelligence artificielle

UBS veut exploiter les expressions faciales pour son conseil d’investissement

| mise à jour

UBS teste actuellement la reconnaissance des expressions du visage afin d’optimiser son conseil en stratégies d’investissement. Une technologie également utilisée dans les entretiens d'embauche.

(Quelle: nainen/CC BY-SA 2.0)
(Quelle: nainen/CC BY-SA 2.0)

UBS teste la reconnaissance des expressions faciales dans son conseil en investissement, selon Reuters. L’établissement bancaire souhaite ainsi optimiser ses conseils d’investissement en se basant sur les expressions du visage des clients. Actuellement, UBS mène plusieurs projets pilotes afin de tirer le maximum de l’intelligence artificielle, avance Mark Haefele, Chief Investment Officer, cité par Reuters.
 
Plus précisément, l’outil examine et interprète les différentes expressions du visage des clients pendant que ceux-ci regardent une vidéo sur la planification financière. Cette technologie permet ainsi d’observer toutes les subtilités faciales. «Avec ce système vous pouvez ainsi dire: «Regardez, vous avez dit que votre plus grand intérêt est la planification à long terme, mais l’intelligence artificielle nous montre que ce qui vous enthousiasme vraiment c’est le trading à court terme!», explique Mark Haefele. UBS étudie également l'utilisation d'un tel logiciel pour juger les candidats lors d’entretien d’embauche. Cette technologie permet de saisir les traits lors des questions portant sur le travail en équipe, la curiosité et la détermination.
 
Les gestionnaires de fortune se tournent toujours plus vers une gamme de technologies automatisées pour gagner des parts de marché et de mieux conseiller les clients. Un sondage publié mardi par Investopedia démontre que les conseillers financiers aux États-Unis intègrent de plus les services dits de «robo-advisory» dans leurs pratiques.

Webcode
9795

Kommentare

« Plus