Joint-venture

PostFinance se lance dans le crowdlending

| mise à jour
par helenel

La plateforme internationale de crowdlending en ligne Lendico arrive en Suisse. Sa filiale suisse est une joint-venture avec PostFinance. Dès le 4e trimestre, elle octroiera des crédits basés sur le crowdfunding aux PME suisses.

PostFinance et Lendico créent une joint-venture pour ouvrir une plateforme de crowdlending en Suisse. Sous le nom de Lendico Schweiz, la nouvelle société commencera dès le quatrième trimestre 2016 à octroyer à des petites et moyennes entreprises (PME), des crédits basés sur le crowdfunding. Concrètement, tout un chacun pourra prêter des fonds à des entreprises.  

Les deux partenaires entendent proposer aux PME une alternative au financement bancaire traditionnel. Selon le communiqué, ils apportent chacun «leur expertise complémentaire en termes d'approche de la clientèle et tout au long du processus d'octroi des crédits et de remboursement.»

La plateforme de crédits aux particuliers et aux entreprises active à l'internationale Lendico ouvre ainsi ses services à un huitième pays dans le monde. De son côté, PostFinance entend ainsi diversifier la structure de ses recettes et trouver de nouvelles sources de revenus indépendantes des taux d'intérêt. L'établissement financier souhaite aussi proposer à sa clientèle commerciale d'accéder aux crédits d'entreprise par le biais de Lendico.

Autre co-entreprise avec Axon Ivy

Dans le même temps, PostFinance lance une co-entreprise avec Axon Ivy. Nommée Finform, cette société de technologies financières a pour ambition de «l'industrialisation des processus bancaires et contribuer à maîtriser la quantité de plus en plus importante de formulaires». La société a été lancée le 1er juillet, mais son site internet ne fournit pour l'heure aucune information. Selon le communiqué de PostFinance, la combinaison d'une application et de spécialistes qui travaillent en arrière-plan doit permettre à Finform d'augmenter la rapidité de traitement, d'automatiser les processus et de libérer les collaborateurs des tâches de compliance.

Webcode
9118

Kommentare

« Plus