Marché en croissance

Les entreprises investissent dans le big data surtout pour des projets pilotes

| mise à jour

Une enquête de Gartner montre que les entreprises investissent de plus en plus dans le big data. La tendance est globale. Selon le cabinet IDC, le marché européen pour ces technologies profite d’une nette croissance en 2014.

(Quelle: Unsplash/Public Domain)
(Quelle: Unsplash/Public Domain)

Le big data n’est pas que battage médiatique. En effet, selon une récente enquête menée par Gartner, les investissements dans les technologies big data sont en augmentation sur le plan mondial. Une autre étude, publiée par le cabinet IDC, prédit de son côté que le marché du big data en Europe occidentale va rattraper son retard sur celui d’outre-Atlantique avec, jusqu’en 2018, un taux de croissance annuel de 25%.

Les firmes américaines investissent plus que les européennes

Selon l’enquête de Gartner, près de trois quart des entreprises ont déjà investi dans le big data, ou s’apprêtent à le faire au cours des deux prochaines années. Le sondage indique que les firmes américaines investissent davantage que les européennes. Mais ces dernières ont également alloué plus de budget à ces technologies au cours de l’année 2013, remarque Nick Heudecker, directeur de recherche chez Gartner. Un fait corroboré par les analyses d’IDC. Celles-ci prédisent que la tendance va perdurer et établissent que le marché européen du big data augmentera de 2,3 milliards de dollars en 2013 à 2,9 milliards en 2014. Une croissance qui devrait être plus marquée pour le segment des infrastructures de stockage (croissance annuelle estimée à 30,5%) que ceux des logiciels (22%) et services (22% également).

Encore peu de projets concrétisés

L’analyse de Gartner indique par ailleurs que les investissements dans le big data ne servent le plus souvent qu’à la mise en place de projets pilotes. En 2014, seulement 13% des entreprises interrogées par Gartner ont concrétisé un projet big data. «La valeur du big data n’est pas établie », observe de son côté Alys Woodward, directeur de recherche chez IDC. Il conseille ainsi aux fournisseurs d’aider leurs clients à comprendre comment répondre à leurs exigences spécifiques en matière de big data pour aller dans le sens de leurs priorités business.

Kommentare

« Plus