Acquisition

Atos rachète Cambridge Technology Partners: les détails

| mise à jour

Le groupe Atos a officiellement annoncé l’acquisition de Cambridge Technology Partners. Le prestataire IT basé à Nyon et la filiale suisse d’Atos comptent ensemble 800 collaborateurs.

(Quelle: stock.exchng)
(Quelle: stock.exchng)

C’est désormais officiel: Cambridge Technology Partners (CTP) a été racheté par le groupe international de services informatiques Atos. Prestataire IT dont le siège sociale se trouve à Nyon, CTP avait dans un premier temps évoqué cette acquisition par le biais d’un tweet enthousiaste de son CTO, Corrado Iorizzo, qui avait confié: «Suite à l'annonce que CTP rejoignait Atos Consulting, je suis impatient de travailler ensemble à l'extension de notre offre de technologie numérique!» Marketing Coordinator chez Cambridge Technology Partners, Ingrid Crisinel nous a précisé que son entreprise, qui emploie environ 300 personnes, continuera à proposer ses services en son nom. Il en va de même concernant la division helvétique d’Atos, laquelle compte quelque 500 collaborateurs.

Cambridge a une place de choix dans la stratégie d’Atos

Dans son communiqué, Atos précise que cette consolidation va permettre au groupe de renforcer ses activités de conseil en Suisse. Cambridge Technology Partners va notamment contribuer à enrichir le portefeuille de services d'Atos, notamment ceux relatifs au marketing digital, l’un des domaines d’expertise de CTP, dans le secteur des biens de consommation et de luxe, des produits pharmaceutiques, ainsi que des services financiers. Walter Kägi, CEO d'Atos en Suisse, déclare: «Grâce à la complémentarité de leurs philosophies d'approche du marché, d'offre et de gestion clientèle, les deux partenaires dont les effectifs réunis se montent désormais à 800 personnes progresseront rapidement vers leur objectif final d'être un prestataire de premier rang sur le marché informatique en Suisse.» CEO de Cambridge Technology Partners, Vijay Srinivasan confie de son côté que la stratégie d'Atos consiste à renforcer ses activités en matière de conseil technologique, et que Cambridge est mené à occuper une place de choix dans le nouveau dispositif du groupe international.

Kommentare

« Plus