Economies d'énergie

GreenDataNet: vers des centres de données moins énergivores

| mise à jour

Réunissant notamment Credit Suisse et l’EPFL, le projet GreenDataNet va œuvrer pour que les datacenters deviennent plus respectueux de l'environnement.

(Quelle: WWF Schweiz)
(Quelle: WWF Schweiz)

Réduire l'impact environnemental causé par l'expansion des centres de données, tel est l’objectif de l’ambitieux projet GreenDataNet. Subventionnée par la Commission européenne et dirigée par la société Eaton, spécialisée dans la gestion de l'énergie,  l’initiative regroupe l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et Credit Suisse, ainsi que Nissan, ICTroom, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), en France, et l'Université de Trente (UNITN), en Italie.

Partage de connaissances

A l’heure actuelle, il existe une inadéquation entre l’offre énergétique et les besoins de consommation  des datacenters en zone urbaine, estime Cyrille Brisson, vice-président EMEA de la division Power Quality d’Eaton, qui précise : «Beaucoup d’électricité est générée pendant la nuit par des éoliennes situées à des kilomètres des centres de données urbains.» D’où l‘importance de développer des solutions en mesure d’optimiser la gestion énergétique des serveurs et groupes de racks. Un aspect sur lequel travaillera, dans le cadre de ce projet, le centre de recherche EcoCloud de l’EPFL. Le projet GreenDataNet a aussi comme objectif de mettre en commun les connaissances servant à faire fonctionner un datacenter de manière durable, en profitant au maximum des progrès rapides de la technologie. Responsable de la gestion des datacenters chez Credit Suisse, Marcel Ledergerber partagera son expertise concernant cette problématique. 

Le consortium engagé dans ce projet travaillera durant trois ans à l’élaboration d’une solution complète, sur une plateforme open-source. Tous les partis espèrent qu’au terme de leur collaboration, les datacenters urbains réduisent leur indice d’efficacité énergétique et utilisent jusqu'à 80 % d'énergies renouvelables.

Tags

Kommentare

« Plus