Bilan intermédiaire

Malwares: Switch nettoie plus de 700 sites helvétiques

| mise à jour

Depuis fin novembre, Switch a pour mission de bloquer des pages web suisses si elles diffusent des logiciels malveillants infectant les ordinateurs des internautes. En quatre mois, 735 sites en .ch et en .li. ont été débarrassés de malwares, a indiqué lundi le service d'enregistrement pour adresses internet suisses. Sur la période, Switch a contacté plus de 800 détenteurs de sites web infectés.

La procédure fonctionne comme suit. Après le premier avis, le détenteur et le gestionnaire ont un jour ouvrable à disposition pour nettoyer le site. Si ce délai est dépassé, Switch bloque provisoirement le domaine en question afin de protéger les visiteurs et informe la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information Melani. Dès que le problème est résolu, l’adresse est à nouveau disponible.

Dans 680 cas, les détenteurs et gestionnaires ont réagi et nettoyé le site en l'espace d'un jour ouvrable. Dans 55 cas, le site a été bloqué puis nettoyé. Dans 68 autres cas, il n'a pas été possible de trouver une solution définitive étant donné que la durée de blocage permise par la loi, soit cinq jours, était écoulée, précise Switch.


 

Kommentare

« Plus