Malgré la pénurie de spécialistes

Les multinationales IT ne proposent pas assez de places d’apprentissage en Suisse

| mise à jour

Quelque 32’000 travailleurs IT qualifiés feront défaut d’ici 2017 si aucune mesure n’est prise, ont récemment révélé deux études. Les multinationales sont coresponsables de ce manque de main-d’œuvre programmé.

Selon une enquête réalisée par notre rédaction alémanique, les grands groupes IT internationaux actifs en Suisse ne proposent que peu voir pas du tout de places d’apprentissage dans le secteur des TIC. «Le problème réside en particulier chez les entreprises étrangères présentes en Suisse, notamment américaines, qui ne connaissent pas notre système de formation dual», explique Andreas Kaelin, président de la Formation professionnelle TIC Suisse, l’association qui a présenté les deux études en novembre dernier.

La Netzwoche a mené l’enquête auprès des 22 plus grosses firmes internationales du secteur de l’IT ayant un siège en Suisse. Il en ressort que si le nombre d’apprentis formés dans les TIC au sein de ces entreprises est insuffisant, c’est parce que la plupart d’entre elles ont souvent leurs centres de production et de développement en dehors de la Suisse.

Si certaines multinationales contactées ont joué la transparence, d’autres n’ont tout simplement pas voulu commenter cette problématique. La raison pourrait trouver son origine dans des pratiques difficilement communicables officiellement. En effet, dans un e-mail reçu par la rédaction sœur d’ICTjournal, un grand groupe IT présent en Suisse explique qu’il n’engagera plus d’apprentis en 2011, car de nombreuses activités ont été délocalisées en Inde. Des domaines où justement les apprentis étaient recrutés jusqu’ici.

La situation n’est toutefois pas si catastrophique. Siemens, présent en suisse depuis 100 ans, est ainsi l’employeur international qui a le plus d’apprentis en ce moment, soit 170 jeunes, selon le sondage de la Netzwoche. Vient ensuite IBM avec 55 places, également présent depuis de nombreuses années dans le pays (80 ans) et donc bien au fait des us et coutumes helvétiques. Au 3e rang figure HP avec 32 apprenants.

 


 

 

Kommentare

« Plus