Rapport semestriel de Melani

Le clonage de cartes de crédit en hausse en Suisse

| mise à jour
par helenel

La Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information Melani a publié son rapport semestriel pour le 1er semestre 2011. Conclusions: l’espionnage informatique connaît une forte augmentation aux dépens des entreprises et les cas de skimming connaissent une recrudescence importante.

Dans son rapport semestriel portant sur le 1er semestre 2011, la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information Melani constate une « banalisation du cyber-espionnage » et que les réseaux d’entreprise subissent des tentatives d’intrusion quotidiennes. Le 1er semestre 2011 a vu se dérouler quelques opérations spectaculaires de cyberespionnage notamment contre le Nasdaq, le Ministère français des finances ou la société américaine d’armement et de technologie militaire Lockheed Martin. En outre, les attaques par déni de service des pirates Anonymous ont marqué les esprits, tout comme les sensibilisations de ceux de Lulzsec sur les failles de sécurité et les problèmes posés par internet. Les entreprises suisses ne sont pas à l’abri de ce genre d’attaques comme le prouve la mésaventure du Montreux Jazz Festival qui a vu son programme dévoilé avant l’heure par des pirates.

Les cas de skimming (clonage de cartes de crédit) ont explosé sur la 1ère partie de l’année 2011. Alors que sur l’ensemble de l’année 2010, 135 distributeurs automatiques de billets ont été manipulés dans toute la Suisse, ce chiffre s’élevait déjà à 225 pour les quatre premiers mois de 2011. Outre les bancomats, les terminaux de paiement des supermarchés ou les automates à billets CFF ont été visés par les attaques. Les escrocs, issus selon le communiqué « presque exclusivement d’Europe orientale », opèrent pendant la nuit pour mettre en place leurs dispositifs.

Kommentare

« Plus