Etude

En Suisse, la pénurie d'informaticiens profite financièrement aux freelances

| mise à jour

Combien gagnent les informaticiens freelance en Suisse? Une étude du cabinet de recrutement Gulp en donne un aperçu, soulignant entre autres que près de la moitié des entreprises qui font appel à ces experts IT indépendants acceptent sans négociation les tarifs horaires qu'ils proposent.

(Source: Monkey Business / Fotolia.com)
(Source: Monkey Business / Fotolia.com)

Avec la pénurie de personnel IT qualifié qui touche la Suisse, les travailleurs freelance spécialisés dans le domaine peuvent se permettre d’imposer leurs tarifs horaires. Un constat qui ressort d’une étude du cabinet de recrutement Gulp, laquelle indique que le tarif horaire moyen de ces spécialistes se montent à 151,97 francs en moyenne, une somme supérieure d’un tiers à ce qui se fait en Allemagne. Un chiffre à mettre en perspective avec la proportion relativement élevée de diplômés universitaires (EPF, universités et hautes écoles spécialisées), soit 70% au total.

Tarif horaire par métiers

Les responsables en sécurité IT se trouvent au sommet de la hiérarchie salariale avec un tarif horaire de 183,67 francs en moyenne. A l’autre extrémité, ce sont les ingénieurs et architectes systèmes qui sont le moins bien rémunérés, avec des tarifs horaires de 117 francs.

L’expérience paye

Atteindre ses 50 ans sur le marché du travail peut parfois se révéler pénalisant et les possibilités d’emploi diminuent rapidement avec l’âge. Cela ne semble pas s’appliquer aux informaticiens freelance actifs en Suisse. Selon l’étude de Gulp, l’âge est perçu comme un gain d’expérience non négligeable. Ainsi, la catégorie des 50-59 ans propose des tarifs horaires plus élevés que les autres. Une différence frappante à l’égard de leurs confrères en entreprise, qui doivent souvent faire face à des diminution de salaires, voire même au chômage.

Les moins de 30 ans doivent quant à eux se contenter des honoraires les plus bas. Une information à relativiser cependant, en raison de la faible proportion de participants de cette tranche d’âge à l’étude.

Différence entre tarif horaire demandé et reçu

Un peu plus de la moitié des informaticiens indépendants obtiennent la tarification qu’ils exigent. 8% d’entre eux reçoivent même plus que le tarif proposé. Cela démontre à quel point le marché de l’emploi est tendu, notent les auteurs de l’étude. Une réalité qui ne profite toutefois pas à tous, puisque deux tiers des freelancers doivent se contenter de moins et se soumettre aux propositions des entreprises.

Evolution du tarif horaire

Par rapport au précédent mandat dont ils se sont chargés, environ la moitié des travailleurs freelance interrogés ne comptent pas augmenter leurs tarifs. C’est tout de même le cas d’un tiers d’entre eux, avec parfois une hausse de plus de 10%. En revanche, un autre tiers des indépendants se sont décidés à baisser leurs tarifs. Les auteurs de l’étude expliquent cette différence par des compétences plus ou moins recherchées.

Pour les besoins de cette étude, Gulp Suisse a interrogé 582 collaborateurs IT et ingénieurs indépendants en Suisse. Il est prévu de répéter cette étude régulièrement afin de décrire les tendances du marché.

Tags
Webcode
DPF8_135400