Hubs tech

La Suisse est parmi les pays les plus denses en développeurs

| mise à jour

En densité de développeurs, la Suisse fait partie du trio de tête en Europe, derrière l’Islande et à égalité avec les Pays-Bas. En rapportant les capitaux investis dans les start-up au nombre d’habitants, la Suisse appartient aussi au peloton de tête.

(Source: gilaxia / iStock.com)
(Source: gilaxia / iStock.com)

La Suisse compte 147'500 développeurs, indique l'étude «State of European Tech 2018» du fonds VC européen Atomico. C’est bien moins que l’Allemagne, le Royaume-Uni ou la France. Zurich se profile néanmoins comme l’un des hubs européens en la matière, la ville alémanique abritant autant de développeurs que Berlin.

A 2,1% par an, la croissance du nombre de développeurs en Suisse est deux fois moindre que la moyenne européenne, qui est tirée vers le haut par la Turquie, l’Espagne, la Russie ou la Roumanie. En revanche, en termes de densité de spécialistes de programmation, la Suisse fait partie du trio de tête en Europe, derrière l’Islande et à égalité avec les Pays-Bas.

L’étude d'Atomico montre aussi que les pays ayant davantage de développeurs sont également ceux où les start-up lèvent le plus de fonds. Ainsi, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France forment le podium européen en capitaux investis au cours des cinq dernières années. Le Royaume-Uni domine nettement sur ce point, avec un total de capitaux cumulés de près de 26 milliards de dollars depuis 2013. La valeur des levées de fonds réalisées en Suisse est dix fois moindre. Mais, en les rapportant au nombre d’habitants, la Suisse se hisse en troisième position derrière le Pays-Bas et la Norvège.

Tags
Webcode
DPF8_119528