Innovation et vitesse

Quel est l’impact de la numérisation sur les départements IT des entreprises romandes?

| mise à jour

La transformation numérique dicte l’agenda des CIO et transforme les départements IT, poussés à innover davantage et à accélérer leur rythme de livraison.

Rawpixel / Fotolia.com
Rawpixel / Fotolia.com

Dévoilée en mars, l’enquête annuelle d’ICTjournal auprès de responsables IT romands montrait à quel point la transformation numérique dicte des plus en plus leur agenda. Pour 19 des 21 CIO sondés il est prioritaire de pousser la stratégie digitale de leur entreprise et de se préparer à des bouleversements de leur secteur. Ils signalaient aussi l’importance d’améliorer l’exploitation des données et de contribuer à enrichir l’expérience des clients finaux.

Pour donner suite à ces résultats, ICTjournal a questionné les responsables IT sur la manière dont la numérisation transforme leur département. Premier impact, la priorité au numérique exige des départements IT qu’ils innovent davantage. Pour y parvenir, une majorité des CIO met en œuvre des processus spécifiques (design thinking, incubation), mais ils sont moins nombreux à se doter de nouvelles structures (labs, incubateurs) et encore moins à développer des modes de budgétisation adaptés aux projets d’innovation.

Deuxième impact, la transformation numérique exige des départements IT qu’ils gagnent en vitesse et s’industrialisent. Que ce soit via l’automatisation de leurs modes de livraison (DevOps, Agile), ou via un recours accru à des offres as-a-Service (cloud, services managés).

On notera aussi que, pour plus d’un responsable IT sur deux, la numérisation conduit à collaborer plus étroitement avec le CEO et avec le marketing. Côté sourcing, la moitié des responsables informatiques cherchent de nouveaux partenaires externes, et un tiers se rapproche des start-up et instituts de recherche.

Tags
Webcode
DPF8_99513