Infractions contre le patrimoine

Hausse de la cybercriminalité en Suisse

| mise à jour

En Suisse, les infractions contre le patrimoine par soustraction de données et les accès indus à un système informatique ont augmenté entre 2015 et 2016.

(Source: Fotolia)
(Source: Fotolia)

Le rapport 2016 sur la criminalité suisse publié par la Confédération montre que si les infractions ont globalement diminué par rapport à 2016, la cybercriminalité est en hausse. A l’échelle nationale, les infractions contre le patrimoine par soustraction de données ont ainsi bondi de 26% sur une année, alors que les accès indus à un système informatique ont augmenté de 23%.

Au niveau des cantons, Vaud enregistre pour 2016 une très forte progression de cas d’utilisation frauduleuse d’un ordinateur (+53%). La police vaudoise observe par ailleurs que 60% des escroqueries sont commises sur internet, les petites annonces et locations d’appartement étant les arnaques privilégiées.

A Genève, la cybercriminalité pour des infractions de patrimoine a augmenté entre 2015 et 2016 passant de 556 infractions à 848.

Webcode
DPF8_33623