Supply-chain

Kühne+Nagel crée une coentreprise pour investir dans des start-up logistiques

| mise à jour

Le géant de la logistique Kühne+Nagel s’associe à un fonds d’investissement singapourien pour mettre des billes dans les start-up à même de disrupter son secteur.

Signature du partenariat entre Kühne+Nagel et Temasek (Source: Kühne+Nagel)
Signature du partenariat entre Kühne+Nagel et Temasek (Source: Kühne+Nagel)

Kühne+Nagel ne veut pas louper la vague numérique. Le géant de la logistique installé dans le canton de Schwytz a ainsi annoncé ce 15 janvier la création imminente d’une joint-venture avec le fonds d’investissement singapourien Temasek. Leur but commun: identifier le plus tôt possible de jeunes pousses travaillant sur des technologies et services à même de transformer les business modèles et d’améliorer l’efficacité de la gestion de chaîne logistique.

Les start-up utilisant le big data, l’analyse prédictive, l’intelligence artificielle, la blockchain ou encore la robotique pour numériser ce secteur d’activité ont toutes les chances de susciter l’intérêt du nouvel ensemble.

Associer ainsi la connaissance de la supply chain de son entreprise à celle des stratégies d’investissements de long termes de Temasek sera «un étape importante dans le déploiement de notre numérisation et pour donner un nouveau visage à notre industrie», a affirmé dans un communiqué Joerg Wolle, le président de Kühne+Nagel.

Webcode
DPF8_75674