IT Press Tour

ActiveAether crée une blockchain pour louer de la puissance de calcul

| mise à jour

Jeune pousse de New York, ActiveAether a mis au point une marketplace articulée autour d’une solution de location de capacité de calcul, en mode distribué et exploitant la blockchain.

CEO de la start-up new-yorkaise ActiveAether, Robert MacInnis a traversé les Etats-Unis pour venir présenter son nouveau projet aux participants de l’IT Press Tour * réunis à Sunnyvale, au cœur de la Silicon Valley. Après avoir imaginé AetherStore, une solution de stockage distribué, l’entrepreneur applique aujourd’hui ce concept de mutualisation des ressources IT aux capacités de puissance de calcul. L’idée derrière ActiveAether consiste à exploiter en mode fog computing les ressources CPU et GPU «de n'importe quel dispositif connecté pour héberger des services et traiter des données», explique Robert MacInnis. ActiveAether permettra par exemple de traiter des données à la périphérie d’un réseau IoT, en puisant dans les capacités issues de l’architecture distribuée qui sous-tend la technologie proposée par la jeune pousse.

La technolgie est au point, affirme le CEO. Mais il reste encore à mettre en relation loueurs et acheteurs de puissance de calcul mutualisée. Une marketplace est pour ce faire en préparation. Particularité de cette dernière: les transactions reposeront sur la blockchain Ethereum et sur une devise virtuelle baptisée FogCoin. L’entrepreneur précise: «Les vendeurs fixeront le prix et recevront des FogCoins en échange de la puissance de calcul mise à disposition.» Revendables ensuite en devises Fiat ou contre d’autres crypto-devises, les FogCoins sont censés motiver les potentiels loueurs. C’est-à-dire, en théorie, n’importe qui prêt à mettre à disposition les capacités CPU/GPU de ses dispositifs. Surfant à tort ou à raison sur la vague des ICO, ActiveAether s’apprête à lancer sa phase publique de ce type de levées de fonds qu’affectionnent les start-up misant sur la blockchain, notamment celles de la Crypto Valley de la région de Zoug.

(*) Notre rédaction participe à l’IT Press Tour (www.itpresstour.net) du 4 au 8 décembre. Ce séjour dans la Silicon Valley permet à 14 sociétés américaines de présenter leurs activités à un groupe de journalistes européens. Le vol et l’hôtel sont financés par les entreprises.

Webcode
DPF8_72758