Ouverture

Windows Defender ATP va détecter les menaces ciblant d’autres OS

| mise à jour

Un partenariat avec Bitdefender, Lookout et Ziften va permettre de voir dans la console de Windows Defender ATP les menaces ciblant les appareils sous Linux, maxOS, iOS et Android.

Solution de protection avancée contre les menaces que Microsoft propose aux clients professionnels, Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP) s’ouvre à des outils de cybersécurité tiers. Ce partenariat avec les éditeurs Bitdefender, Lookout et Ziften va agrémenter Windows Defender ATP de capacités de protection pour d’autres plateformes que Windows.

Les menaces ciblant les appareils d’entreprises tournant sur macOS, Linux, iOS et Android seront ainsi directement visibles dans la console de Windows Defender ATP. Microsoft met en avant la facilité d’intégration «en quelques clics» de ces nouvelles capacités. L’intégration de Bitdefender, qui cible les appareils mac OS et Linux, est disponible dès à présent en Public Preview. Celles de Lookout (iOS et Android) et Ziften (macOS et Linuix) suivront prochainement.

Webcode
DPF8_68743