Infrastructure convergente

Fujitsu et Netapp font converger leurs serveurs et baies de stockage

| mise à jour

Fujitsu et Netapp proposent l’infrastructure convergente NFlex, qui combine serveurs à nœuds multiples de Fujitsu et baies All Flash et Flash hybride de Netapp.

L’infrastructure convergente NFlex intègre les serveurs à nœuds multiples PRIMERGY CX400 M4 de Fujitsu. (Source: Fujitsu)
L’infrastructure convergente NFlex intègre les serveurs à nœuds multiples PRIMERGY CX400 M4 de Fujitsu. (Source: Fujitsu)

Fujitsu et Netapp font équipe pour se lancer sur le créneau des infrastructures convergentes. Les deux partenaires proposent l’infrastructure NFlex, aux composants intégrés, préinstallés et pré-testés. La solution intègre des serveurs de l’équipementier japonais, dont le modèle PRIMERGY CX400 M4 à nœuds multiples, qui promet de fournir une puissance de calcul adaptée à d’importantes charges de travail. NFlex se complète du software de gestion ServerView Infrastructure Manager (ISM) de Fujitsu, des baies All Flash FAS A-Series ou des baies Flash hybrides FAS de Netapp. Le tout pouvant se piloter par le logiciel de gestion de données ONTAP de Netapp. Ces composants dédiés au calcul et au stockage sont connectés en utilisant une paire de commutateurs signés Extreme Networks.

Fujitsu et Netapp soulignent que l’infrastructure NFlex cible les moyennes et grandes entreprises, de tous les secteurs. L’objectif est de leur permettre d’améliorer leur prestation de services et de soutenir les charges de travail dans le cloud. NFlex est adapté aux environnements hybrides, «grâce à la combinaison de Fujitsu Enterprise Service Catalog Manager et de NetApp Data Fabric.» Michael Keegan, responsable EMEIA Product Business chez Fujitsu, met en avant les avantages de la solution: «NFLEX simplifie les infrastructures des centres de données, les rendant plus faciles à gérer et, par conséquent, plus réactives et rentables qu'auparavant.»

Webcode
DPF8_68112