Projet suisse

La blockchain pour retracer l’historique complet des voitures

| mise à jour

AdNovum participe à un projet de dossier numérique basé sur la blockchain et dédié à l’historique complet d’un véhicule.

Le prestataire IT suisse AdNovum participe à la mise au point d’un dossier numérique amené à répertorier l’historique complet d’un véhicule. La technologie blockchain est dans ce cadre mise à profit pour sa capacité à garantir l’intégrité des données générées et utilisées par plusieurs parties prenantes. Mené en coopération avec l’Université de Zurich, la Haute Ecole Spécialisée de Lucerne, AMAG, AXA, Mobility et l’Office de la circulation routière de l’Argovie, le projet est cofinancé par la Commission fédérale pour la technologie et l’innovation (CTI).

Baptisé Car Dossier, ce registre numérique décentralisé comportera les informations pouvant être saisies et consultées par l’ensemble des parties prenantes dans le cycle de vie d’un véhicule. Des fabricants aux recycleurs, en passant notamment par les assureurs, garages, vendeurs, acheteur et loueurs. Le premier cas d’utilisation du projet se focalisera sur le changement de propriétaire sur le marché suisse des véhicules d’occasion.

AdNovum explique que le Car Dossier est créé sur la base de la blockchain «avec une approche communautaire combinée à des contrats intelligents.» L’objectif principal est d’augmenter la confiance, la transparence et l’efficacité des transactions.

Rappelons qu’en Allemagne, un cas d’utilisation de la blockchain pour le secteur automobile a déjà été imaginé, en l’occurrence pour lutter contre la fraude au kilométrage sur les voitures d’occasion.

Tags
Webcode
DPF8_61894