Livraison air-sol

Mercredes et Siroop testent à Zurich des livraisons combinant drone et camionnette

| mise à jour

La boutique online Siroop, Mercedes-Benz Vans et le fabriquant de drones Matternet testent la livraison par drone associée à des fourgons connectés. Les essais ont lieu à Zurich pour une durée de trois semaines.

Chargés auprès du fournisseur, les drones se posent sur l'un des deux fourgons et seront ensuite livrés au client.
Chargés auprès du fournisseur, les drones se posent sur l'un des deux fourgons et seront ensuite livrés au client.

La plateforme de vente online suisse Siroop se joint à Mercedes-Benz Vans et au fabriquant de drones américain Matternet afin de tester la livraison par drone associée à des fourgons équipés d'une zone d'atterrissage. Le constructeur américain est aussi impliqués dans les drones testés récemment par La Poste pour la livraison de médicaments entre deux hôpitaux au Tessin.

Trois semaines d'essai

Depuis le 25 septembre et pour une durée de trois semaines, les consommateurs pourront passer commande auprès de Siroop et se faire livrer dans la journée via ce nouveau service. Quelques conditions sont tout de même requises, puisque les clients doivent choisir parmi une sélection de produits, le poids du paquet ne pouvant excéder les deux kilos.

Chargés dans les locaux du fournisseur, les drones de Matternet volent jusqu’à l’une des deux camionnettes Mercedes situées à des points de rendez-vous prédéfinis et «équipées d'une technologie d'atterrissage de précision», explique le fabriquant automobile. Une fois le drone posé sur la camionnette, le chauffeur peut intercepter le paquet et se diriger vers l’adresse indiquée pour livrer le colis au client, tandis que le drone retourne vers le fournisseur.

Comparaison avec le service actuel

Pendant cette phase pilote, les étapes, allant de la réception de la commande à la livraison au client, sont synchronisées et comparées aux méthodes de livraison traditionnelles par ses initiateurs de manière à ce qu’ils puissent observer ou non l’efficacité de cette nouvelle méthode de livraison.

Durant la période d’essai, les drones volent sept heures par jour et cinq jours par semaine lorsque les conditions météorologiques sont favorables, assure le constructeur automobile. Les engins sont en outre équipés d’uns système de parachute qui se déploie automatiquement en cas de dysfonctionnement. L’initiative a été autorisée par l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) et a été également approuvée par les autorités terrestres et aériennes suisses.

Lors d'un événement zurichois présentant ce projet, la rédaction alémanique de Netzmedien à filmer l'atterrissage du drone. Vidéo ci-dessous:

Webcode
DPF8_60015