Humanitaire

L’UNICEF teste l'utilisation de drones à but humanitaire au Malawi

| mise à jour

L’UNICEF ouvre un couloir aérien au Malawi afin de tester une potentielle utilisation de drones dans le secteur humanitaire.

Le couloir aérien sera testé par des entreprises du secteur privé, des universités et des ONG de divers pays.
Le couloir aérien sera testé par des entreprises du secteur privé, des universités et des ONG de divers pays.

Le gouvernement du Malawi et l’UNICEF ont récemment mis en place un couloir aérien, le Humanitarian UAV Testing, dans le but de tester une potentielle utilisation de drones à but humanitaire. Il est centré sur l’aérodrome de Kasungu, dans le centre du pays et possède un rayon de 40 km (80 km de diamètre). Le couloir aérien sera testé jusqu’en juin 2018 par des entreprises du secteur privé, des universités et des ONG de divers pays. Tous les projets respectent un ensemble strict de principes d'innovation, telles que la conception open source et centrée sur l'utilisateur ou des données ouvertes et partageables. En accord avec le département civil d’aviation du Malawi et le gouvernement, les drones ne pourront pas voler au-dessus de 400m du sol.

«Le Malawi a un accès routier limité dans les zones rurales, même en temps normal. Après une inondation, les routes peuvent se transformer en rivières, isolant totalement les communautés touchées. Avec les drones, nous pouvons facilement survoler la zone touchée et voir clairement quel a été l'impact au sol. C'est un moyen économique offrant des images de meilleure résolution que les images satellites», a déclaré Johannes Wedenig, représentant de l'UNICEF au Malawi.

Trois domaines principaux

Humanitarian UAV Testing facilitera les tests dans trois domaines principaux. L’imagerie en premier lieu, il s’agira ici de générer et d’analyser des images aériennes pendant les crises humanitaires, telles que les inondations ou les tremblements de terre. La connectivité sera également testée, afin d’explorer la possibilité pour les drones d'étendre les signaux Wi-Fi ou cellulaires sur des terrains difficiles, en particulier dans les situations d'urgence. Et enfin le transport, avec la livraison de petits articles légers, tels que des fournitures médicales d'urgence, des vaccins ou des échantillons destinés à un laboratoire, comme par exemple pour le dépistage du VIH.

Webcode
DPF8_51740