Optimisation du trafic

Volkswagen se met à l'informatique quantique

| mise à jour

En collaboration avec D-Wave, Volkswagen développe son expertise dans l’informatique quantique, avec un premier projet de recherche dans l’optimisation du trafic.

Réfrigérateur à dilution et unité de calcul quantique à l’intérieur du système D-Wave 2000Q (photo: Volkswagen)
Réfrigérateur à dilution et unité de calcul quantique à l’intérieur du système D-Wave 2000Q (photo: Volkswagen)

Le département IT de Volkswagen collabore avec le spécialiste D-Wave dans le domaine de l’informatique quantique. Le projet de recherche conduit pas des experts des labs de Volkswagen vise à employer un ordinateur quantique développé par D-Wave pour résoudre un problème d’optimisation du trafic.

Plus concrètement, les spécialistes en data science et en intelligence artificielle du constructeur automobile sont parvenus à programmer un algorithme optimisant le temps de voyage de quelque 10’000 taxis publics de Pékin. L’emploi de l’informatique quantique est particulièrement adapté aux problèmes d’optimisation, explique Volkswagen: «La complexité de la tâche et la capacité de calcul requise augmentent exponentiellement avec le nombre de facteurs considérés, amenant les ordinateurs conventionnels à leurs limites» .

Au-delà de ce projet de recherche, Volkswagen souhaite développer une expertise dans le domaine et identifier des applications susceptibles de profiter de l’informatique quantique. «Nous faisons un travail de pionnier, explique Martin Hofmann, CIO du groupe Volkswagen. La technologie de l’informatique quantique peut apporter d’énormes progrès dans tous les domaines clés de l’IT du futur.»

Tags
Webcode
DPF8_31469