Evénement

SAP présente à Genève sa vision de l'innovation

| mise à jour

Le Festival SAP de Genève s’est tenu du 13 au 15 septembre. SAP a présenté ses offres de numérisation pour les RH, la finance, la chaîne logistique et les services IT. Dédiée à l’innovation, la seconde journée a notamment mis en vedette la plateforme SAP Leonardo.

Organisé du 13 au 15 septembre, le premier Festival SAP de Genève a accueilli un total de 648 participants et répondu aux attentes de l’éditeur. Ce format sur trois jours, divisés par métiers et thématiques, a su donner un cadre propice aux dialogues entre participants partageants les mêmes centres d'intérêts. La seconde journée a fait la part belle au cloud et l’innovation. SAP met visiblement les bouchées doubles pour se départir de son image de simple éditeur d’ERP. Une volonté qui a sauté aux yeux dès les premières secondes de la keynote de Timo Elliott, Senior Director and Global Innovation Evangelist de SAP. De quoi découvrir les promesses de la plateforme SAP Leonardo, que le fournisseur brandit désormais comme fer de lance de sa stratégie d’accompagnement sur le chemin de la transformation digitale.

L’approche holistique au coeur de Leonardo

Tirant profit des différents outils de l’offre PaaS de l’éditeur (SAP Cloud Platform), Leonardo réunit plusieurs technologies et services qui visent à transformer les entreprises: IoT, machine learning, big data, outils analytiques, blockchain, données intelligentes. Le contenu de la keynote a aussi mis l’accent sur les services de consulting qui viennent s'incorporer à l’offre. En entretien avec ICTjournal, Timo Elliott a mis en avant la nature holistique de cette plateforme: «Leonardo découle de la volonté de SAP de trouver de nouvelles manières de travailler avec ses clients. L’offre regroupe outils et processus que nous avons identifié comme les plus appropriés pour mener à bien une transformation digitale. Il en va de même concernant des méthodologies éprouvées, telle que le Design Thinking. Notre expertise permet de guider les entreprises dans leur transformation, de concrétiser une idée en prototype en partant d’un workshop qui regroupe des représentants de l’IT et du business mais, surtout, le client final: car toute la démarche d'innovation digitale se doit d'être guidée par l’expérience client.»

Aux yeux de l'éditeur de S/4 Hana, sa force combinée à celle de son écosystème de partenaires consiste à aller au-delà du prototypage et faire passer une idée innovante vers un déploiement à grande échelle. «Avec les technologies et services de Leonardo, les innovations digitales pourront concrètement constituer le coeur d’un nouveau business modèle en répondant aux exigences de sécurité et conformité de processus critiques», a encore précisé Timo Elliott.

La force de SAP pour le machine learning

L'événement SAP en Suisse romande a également porté sur le lancement d'une autre composante majeure: Machine Learning. Klaus Schimmer, Directeur Business Development pour SAP Leonardo Machine Learning, a déclaré à ICTjournal: «Notre technologie d'apprentissage par machine est basée sur le plus grand groupe de données et les systèmes SAP dans 25 industries et 12 secteurs d'activité. SAP Leonardo Machine Learning vous offre un aperçu unique.» Le message central que SAP s'est appliqué à véhiculer durant le second jour de son festival genevois était donc limpide: en matière d'innovation, le fournisseur n’a rien à envier à ses principaux concurrents.

Webcode
DPF8_59135