Décision imminente de la Comco

Swisscom pourrait devoir élargir des milliers de kilomètres de fibre optique (update)

par René Jaun et Adrian Oberer (traduction/adaptation ICTjournal)

Depuis 2020, la Commission de la concurrence mène une procédure contre Swisscom. Il est reproché à l'opérateur de télécommunications d'avoir abusé de sa position en étendant son réseau de fibre optique. Si les autorités de la concurrence donnent raison aux plaignants, Swisscom devra transformer des lignes de fibre optique à grande échelle.

Mise à jour du 2 avril 2024: La Commission de la concurrence (Comco) n'a toujours pas publié de décision définitive concernant l'extension de la fibre optique de Swisscom. Mais les personnes au fait du dossier s'attendent à ce que la société perde, comme l'écrit la Sonntagszeitung (Paywall). Outre une amende, Swisscom devrait dans ce cas procéder à d'importants travaux de transformation. «Pour nous, cela signifie que nous devrons ouvrir 3200 kilomètres de routes supplémentaires pour poser de nouvelles lignes», déclare à la publication dominicale Thomas Stemmler, chef de la régulation et de la politique de Swisscom. Cette mesure est nécessaire car les lignes existantes n'ont pas assez de place pour les nombreux câbles supplémentaires qui devront être posés dans le cadre de l'architecture en fibre optique exigée par la Comco. Ces travaux correspondent à des investissements supplémentaires d'environ deux milliards de francs, selon la Sonntagszeitung.  

News du 28 octobre 2022: Swisscom s'incline devant la Comco dans le litige sur la fibre optique

Swisscom cède dans le litige qui l'oppose à la Commission de la concurrence (Comco) au sujet de l'extension de son réseau de fibre optique. A l'avenir, le telco construira exclusivement des lignes directes entre sa propre centrale et les foyers (point à point) et non plus des lignes partagées puis réparties entre les foyers (point à multipoint).

Avec cette décision, Swisscom adapte également ses ambitions de déploiement pour 2025. L'objectif initialement prévu de deux tiers des ménages couverts est ramené à 50-55%, indique l'entreprise. D'ici 2030, l’opérateur compte néanmoins atteindre une couverture de 70 à 80%.

Selon Swisscom, la procédure en cours l’empêche actuellement de commercialiser environ 400'000 raccordements à fibre optique construits selon l'architecture point-multipoint. L'entreprise va convertir certains de ces raccordements à l'architecture point à point exigée par la Comco.

Rappelons que Swisscom et Salt se sont accordés l’an dernier pour que ce dernier participe aux investissements de Swisscom dans la fibre et bénéficie en retour de l’utilisation des réseaux point-multipoint.

Webcode
DPF8_272761