Acquisition

Atos souhaite s’emparer de DXC Technology

Le groupe français Atos souhaite racheter son concurrent américain DXC Technology et serait prêt à débourser 10 milliards de dollars. De tailles similaires, les deux entreprises sont engagées dans des dynamiques opposées: acquisitions chez Atos, amaigrissement chez DXC.

(Source: ROMI/REA)
(Source: ROMI/REA)

Le groupe informatique français Atos a fait une proposition de rachat à son concurrent américain DXC Technology, issu de la fusion de CSC et des activités de services de HPE. L’information révélée par Reuters a été confirmée par les deux entreprises. Atos expliquant que son approche amicale a pour objectif de «créer un leader des services digitaux bénéficiant d’une envergure mondiale, et combinant leurs talents et capacité d’innovation respectives». Selon les sources de Reuters, la transaction pourrait s’élever à 10 milliards de dollars, ce qui en ferait la plus grosse acquisition réalisée par le groupe français. Dans un communiqué, DXC Technology indique qu’elle n’avait jusqu’alors pas connaissance de l’intérêt d’Atos et que son conseil d'administration évaluera la proposition.

Les deux firmes sont présentes en Suisse. Atos dispose de bureaux à Zurich, Berne, Bâle, Nyon et Vevey, tandis que DXC Technology a des filiales à Zurich, Berne, Genève et Mendrisio.

Acquisitions chez Atos, amaigrissement chez DXC

Atos est engagé dans une stratégie de croissance par acquisition. Cette année, le groupe français s’est emparé de fournisseurs actifs dans le cloud, la cybersécurité et le conseil. L’entreprise emploie 110’000 collaborateurs dans 73 pays et a engrangé 14 milliards de dollars de revenus lors de son dernier exercice.

A l’inverse, DXC Technology a cédé plusieurs de ses activités ces derniers années, notamment pour réduire sa dette importante. Présent dans 70 pays, le groupe américain emploie 138’000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 19,5 milliards de dollars lors de son dernier exercice.

L’annonce d’un possible rachat a pénalisé le titre d’Atos, alors que le titre de DXC Technology grimpait de près de 10%.

Tags
Webcode
DPF8_202585