Cryptoéconomie

Des parlementaires américains se rendent à Berne pour parler de la monnaie de Facebook

Préoccupés par le fait que la libra, la monnaie de Facebook, soit régulée en Suisse, des membres de la Commission bancaire du Sénat américain ont prévu plusieurs réunions à Berne, notamment avec le Préposé fédéral à la protection des données.

(Source: orgalpari/CC BY 2.0)
(Source: orgalpari/CC BY 2.0)

Des parlementaires américains viennent cette semaine en Suisse pour discuter du projet de cryptomonnaie de Facebook. La NZZ am Sonntag rapporte que six membres de la Commission bancaire du Sénat américain, en charge de la surveillance du secteur financier, ont prévu plusieurs réunions à Berne. Notamment avec le Préposé fédéral à la protection des données (PFPDT). Contacté par le journal dominical alémanique, le porte-parole du PFPDT a confirmé qu’une rencontre avec la délégation américaine aura lieu pour évoquer entre autres la libra, le projet de monnaie numérique initié par Facebook.

Présidente du comité des finances du Congrès américain, Maxine Waters a déclaré qu’elle ne voyait pas d’un bon oeil la libra, ni le fait que cette cryptomonnaie soit régulée en Suisse. Pour rappel, il est prévu que la monnaie virtuelle du réseau social soit gérée par l’association Libra, basée à Genève. Le responsable du projet David Marcus avait ainsi déclaré face la Commission bancaire du Sénat américain que la libra sera de ce fait superviser et encadrer par les autorités suisses. Par la FINMA et le PFPDT. Ce dernier n’avait toutefois pas été contacté par les responsables de la libra. Alors que plusieurs autorités de protection des données ont ouvertement fait part de leurs inquiétudes concernant ce projet de cryptomonnaie, le PFPDT a entamé des démarches pour savoir dans quelle mesure seraient engagées ses compétences légales de conseil et de surveillance.

Tags
Webcode
DPF8_147593