Chasse aux bugs

Une Tesla en cadeau pour le premier hacker capable de la pirater

| mise à jour

Lors du prochain concours de hacking Pwn2Own, Tesla propose aux participants de partir à la chasse aux vulnérabilités des composants informatiques de sa Model 3. Le premier hacker à trouver un bug pourra repartir avec la voiture.

Une Tesla Model 3. (Source : Tesla)
Une Tesla Model 3. (Source : Tesla)

Tesla compte sur la communauté de hackers pour tester la sécurité informatique de ses systèmes embarqués. Le constructeur automobile va en effet proposer aux participants du prochain concours de hacking Pwn2Own de partir à la chasse aux vulnérabilités pour plusieurs des composants informatiques de sa Model 3: modem, Wifi, Bluetooth, système d’infotainment, Autopilot, etc. Les récompenses promises varient de 35’000 à 300'000 dollars. Histoire de motiver encore plus les hackers, la Tesla présente lors du concours sera offerte au premier qui réussirait à y déceler un bug.

Faire appel à la communauté de hackers pour mettre ses systèmes à l’épreuve n’est pas une première pour la marque de voiture d’Elon Musk. Tesla organise en effet depuis plusieurs années des programmes Bug Bounty. Une démarche en vogue chez les géants de la tech, qui invitent les hackers du monde entier à partir à la chasse aux bugs nichés dans leurs solutions contre récompense.

La prochaine édition du concours Pwn2Own se déroule à Vancouver du 20 au 22 mars. Outre Tesla, l’événement compte aussi parmi ses partenaires Microsoft et VMware.

Webcode
DPF8_121841