Licence payante

Les fabricants Android devront payer pour préinstaller Google Play

| mise à jour

Pour pouvoir proposer avec leurs smartphones vendus en Europe des apps telles que Google Play, Gmail ou Maps sans préinstaller Chrome et Search, les fabricants Android devront payer une licence.

(Source: Mammela / Pixabay.com)
(Source: Mammela / Pixabay.com)

Google a changé de modèle de licence pour les fabricants d'appareils Android. Pour les smartphones et tablettes vendues en Europe, les constructeurs ne seront plus obligés de préinstaller Google Search et Chrome s’ils souhaitent également d’autres services Google. En revanche, les fabricants devront payer une licence s’ils souhaitent préinstaller ces autres applications, dont YouTube, Maps ou Gmail. Mais surtout Google Play, lequel permet aux utilisateurs d’accéder à toute l’offre d’applications pour Android.

Entrant en vigueur le 29 octobre 2018, ces changements sont la conséquence des injonctions de la Commission européenne en lien à une amende de 4,34 milliards d'euros infligée à la firme de Mountain View pour abus de position dominante. Une condamnation concernant ses pratiques envers les fabricants d’appareils Android. Google vient de faire appel, mais a décidé de se conformer aux demandes de la Commission européenne tant que la procédure est en cours.

Google a ainsi décidé de proposer des licences séparées pour ses applications, la Commission ayant estimé que la vente liée de Google Search et Chrome était illégale. La Commission a aussi reproché à Google d’exiger aux fabricants d’utiliser sa version Android (plutôt qu’un fork) pour avoir le droit de préinstaller Google Play et Google Search. Une obligation qui n’aura plus cours à partir du 29 octobre.

Tags
Webcode
DPF8_111721