Nuage en expansion

Le cloud d’IBM sera doté de 18 zones supplémentaires

| mise à jour

IBM va ouvrir 18 nouvelles zones pour son cloud, en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique.

Les infrastructures cloud d’IBM dans le monde. (Source: IBM)
Les infrastructures cloud d’IBM dans le monde. (Source: IBM)

IBM annonce l’ouverture prochaine de 18 nouvelles zones de disponibilité pour son cloud. Opérant déjà 60 datacenters sur tous les continents, IBM va ainsi augmenter la capacité et les services dans des régions à forte demande: en Amérique du Nord (Dallas, Texas et Washington DC), en Europe (Allemagne et Royaume-Uni) ainsi qu’en Asie-Pacifique (Tokyo et Sydney).

En augmentant le nombre de zones disponibles pour son cloud, IBM explique répondre aux besoins d’entreprises cherchant à obtenir un meilleur contrôle de leurs données face au durcissement des réglementations en la matière, tel que le RGPD. Cette expansion s’inscrit aussi dans l’approche de Big Blue consistant à fournir l'ensemble de ses capacités de cloud public d'une manière «plus disponible, redondante et géographiquement dispersée». David Kenny, vice-président d'IBM Watson & Cloud Platform précise: «Notre investissement continu dans le cloud et notre liste croissante de clients reflètent le fait que les entreprises recherchent de plus en plus des environnements Cloud hybrides offrant des outils de pointe tels que l'IA, l'analytique, l’IoT et la blockchain afin de maximiser leurs bénéfices.»

Big Blue précise en outre que les clients pourront déployer des clusters Kubernetes multizones dans les zones de disponibilité via le service IBM Cloud Kubernetes.

Webcode
DPF8_96559