Système GPS vulnérable

Armasuisse développe une parade contre les cyberpirates de l’air

| mise à jour

Armasuisse et une équipe internationale de chercheurs ont mis au point le prototype Crowd-GPS-Sec, un système qui permet de surveiller en permanence l’espace aérien et d’identifier en quelques secondes de faux signaux GPS.

Des cyberattaques émettent de faux signaux GPS notamment pour tenter de faire dévier des avions de leur cap. (Source: pexels.com)
Des cyberattaques émettent de faux signaux GPS notamment pour tenter de faire dévier des avions de leur cap. (Source: pexels.com)

Voilà qui n’a rien de bien rassurant: «Fondamentalement, dans les applications civiles, tous les récepteurs de signaux GPS sont vulnérable», dixit Armasuisse. L’Office fédéral de l’armement travaille à y remédier, en développant un nouveau type de système pour protéger l’espace aérien global contre les cyberattaques visant le système de navigation par satellites GPS. Celui-ci est notamment la cible de faux signaux destinés à perturber ou à leurrer les systèmes, avec le risque de voir des pirates faire dévier de leur cap des avions ou prendre le contrôle de drones, explique Armasuisse.

En collaboration avec une équipe internationale, dont des chercheurs de l’EPFZ, le domaine de compétences Sciences et technologies d’Armasuisse a ainsi mis au point le prototype Crowd-GPS-Sec. Le système permet de surveiller en permanence l’espace aérien et d’identifier en quelques secondes de faux signaux GPS à l’aide d’algorithmes. «Il est même possible de localiser l’attaquant à quelques mètres près dans un délai de 15 minutes au maximum», souligne Armasuisse. Le concept tire en outre profit du crowdsourcing, la surveillance de l’espace aérien étant opérée via internet par un groupe de volontaires.

Webcode
DPF8_82163