Stockage futuriste

Des données ad aeternam sur des micro-disques de quartz

| mise à jour

L’université de Southampton a mis au point une technologie de stockage quasiment éternel en intégrant les données dans des minuscules disques de quartz, capables de contenir 360 téraoctets.

Des chercheurs anglais ont stocké dans un disque de quartz la Déclaration universelle des Droits de l’homme. (Quelle: Université de Southampton )
Des chercheurs anglais ont stocké dans un disque de quartz la Déclaration universelle des Droits de l’homme. (Quelle: Université de Southampton )

Différents projets de recherche visent à développer des solutions en mesure de stocker des masses de données «pour l’éternité». Comme par exemple à l’EPFZ, où une équipe a trouvé un moyen pérenne de  stocker de données sur des molécules d’ADN.

Du côté de l’université de Southampton, en Angleterre, des chercheurs annoncent être parvenus à stocker 360 To (téraoctets) sur un minuscule disque de quartz de la dimension d’un bouton de chemise. Selon les chercheurs, la durée de vie des données ainsi stockées est potentiellement infinie à température ambiante. Dans en environnement d’une température de 190 degrés, la date de préemption serait atteinte après 13,8 milliards d’année. Pour injecter les données dans ce micro support, une structure 3D de quartz, la technique consiste à faire appel à un laser qui produit des impulsions ultra-courtes (laser femtoseconde). Le fichier est écrit au sein d’une nanostructure composée de trois couches.

Les scientifiques en charge du projet ont déjà stocké dans des disques de quartz, la Bible, la Magna Carta, l’ouvrage «Opticks» d’Isaac Newton, ainsi que la Déclaration universelle des Droits de l’homme. L'équipe précise être désormais à la recherche de partenaires industriels pour développer et commercialiser leur technologie.

Webcode
6682

Kommentare

« Plus