Why Open Computing

François Marthaler lance une boutique en ligne pour les PC Linux

| mise à jour
par helenel

L'ancien Conseiller d'Etat vaudois François Marthaler lance une boutique en ligne pour les utilisateurs de PC souhaitant acquérir un appareil qui dure plus de 3 à 5 ans, et les amateurs de Linux.

François Marthaler a fondé Why Open Computing en décembre dernier. (Quelle: whyopencomputing.ch)
François Marthaler a fondé Why Open Computing en décembre dernier. (Quelle: whyopencomputing.ch)

Grand militant de l'open source lorsqu'il était au Conseil d'Etat vaudois en charge du Département des infrastructures, François Marthaler se lance dans la commercialisation d'ordinateurs fonctionnant sous Linux. Il a fondé, en décembre dernier, la société Why Open Computing, qui propose désormais des ordinateurs avec Ubuntu pré-installé. Il est entouré de deux collaborateurs.

Contacté par notre rédaction, François Marthaler a expliqué vouloir prouver qu'un ordinateur peut durer plus que 3 à 5 ans «tout en restant parfaitement opérationnel». En outre, il souhaite, à travers son entreprise, promouvoir l'économie locale et court-circuiter les grandes entreprises américaines comme Microsoft et Cie.

Une boutique en ligne depuis une semaine

Dans la mesure où la boutique de Why Open Computing n'est en ligne que depuis une semaine, sa clientèle est encore restreinte. François Marthaler s'adresse principalement à des clients privés suisses qui ne souhaite pas changer constamment leur logiciel et passer des heures sur les forums. Il a assuré que ses clients ne devaient pas forcément être des experts de Linux. Why Open Computing propose en effet à ses clients des services de support, notamment des guides pour l'utilisation de ses machines, pour démarrer avec Ubuntu et pour apprendre à utiliser les logiciels pré-installés. Le site fournit en outre un annuaire de professionnels suisses capables de proposer un support de proximité aux nouveaux utilisateurs de Linux. Cet annuaire est actuellement composé d'une centaine d'entreprises, mais il devrait encore s'étoffer.  

Why Open Computing pourrait également servir les clients professionnels, mais seulement sous certaines conditions, parce que François Marthaler ne croit pas à l'utilisation de Linux dans un environnement professionnel: «Beaucoup d'entreprises ont intégré à leur infrastructure informatique des applications qui ne fonctionne pas sur Linux.»

Deux ordinateurs dans la boutique

Dans cette boutique en ligne, seuls deux ordinateurs sont pour l'heure disponibles: un ordinateur portable et un PC de bureau de marque Clevo. Les deux appareils sont fournis avec Ubuntu 12.04 Long Term Service et seront disponibles vers la fin août. L'ordinateur portable est vendu au prix de 649 francs. Une pré-commande des appareils est possible moyennant le paiement d'un acompte de 70 francs. 501 pièces seront disponibles. Concernant le PC de bureau, de fabrication suisse, les 206 pièces disponibles seront commercialisées dès la mi-août au tarif de 1390 francs. L'offre sera élargie au fil des mois. En partenariat avec Steg, la boutique propose en outre des périphériques compatibles (écrans, imprimantes, claviers, souris, routeurs).

2% de parts de marché

François Marthaler a de grands projets d'avenir pour sa société. Comme il l'avoue lui-même sans détour, il voulait atteindre 2 % de part du marché des ordinateurs portables sur l'ensemble du territoire suisse d'ici à deux ans. Matthias Stürmer, secrétaire du Groupe parlementaire pour une informatique durable, a rencontré François Marthaler cette semaine. Il a avoué à notre rédaction avoir d'abord mis en doute les plans de l'ancien conseiller d'Etat vaudois, mais il a maintenant changé d'avis. «Si quelqu'un peut réussir, c'est lui», a déclaré Matthias Stürmer avec conviction. Sa voix laisse percevoir un certain respect et de l'espoir: «Finalement, il a investi presque toute sa fortune. C'est très courageux de sa part.»

Kommentare

« Plus