Compétition

3 apps primées par Swisscom

| mise à jour
par bastienb

Hier soir à Berne, trois applications mobiles ont été primées lors du Swisscom App of the Year Award 2012. SwissClimb s’impose dans la catégorie Android, OKO pour les plateformes iOS et Touchmountain remporte le trophée pour la catégorie Windows Phone.

Les vainqueurs de l'édition Swisscom App of the Year Award 2012 (Quelle: Swisscom)
Les vainqueurs de l'édition Swisscom App of the Year Award 2012 (Quelle: Swisscom)

Hier soir à Berne, trois applications mobiles ont été primées lors du Swisscom App of the Year Award 2012: SwissClimb, OKO et Touchmountain réparties respectivement dans les catégories Android, iOS et Windows Phone. Selon l’opérateur, les gagnants repartent avec un trophée, une tablette et l’assurance d’une bonne visibilité grâce à ses différents médias.

SwissClimb s’est imposée dans la catégorie Android.Il s’agit d’une une application d’extérieur proposant des informations exhaustives sur plus de 600 zones d’escalade en Suisse. Pour chaque site de grimpe, l’application propose des informations utiles telles que le nombre de routes par niveau de difficulté, les prévisions météorologiques pour les jours à venir, la position exacte sur la carte ou encore la durée de la montée et les abris en cas de pluie.

Le jeu d’entraînement cérébral OKO a remporté le prix destiné aux applications iOS. Il s’agit d’un puzzle en vidéo pour iPad dont le but consiste à arrêter les cercles tournants au bon moment afin de de faire apparaître complètement les images satellites de la banque de données de la NASA.

Le vainqueur de la catégorie Windows Phone, Touchmountain, est un guide de montagne permettant  la l’identification des sommets du monde entier grâce à la réalité augmentée. Le logiciel offre de nombreuses indications telles qu’altitude, distance et conditions météorologiques. Son concepteur, Peter Meyer, a expliqué les raisons de la création de sa solution: «Lors de mes activités en plein air, soit j’avais la mauvaise carte, soit j’avais une fois de plus oublié le nom du sommet.»

Le public était appelé à se prononcer sur la plateforme Labs du géant bleu pour désigner un finaliste par système d’exploitation. Un jury professionnel a ensuite complété cette première sélection en ajoutant deux applications supplémentaires par catégorie puis en choisissant enfin les vainqueurs. Les critères pris en compte ont notamment été le caractère innovant, la convivialité et l’utilité pour le client.  «J’ai été surpris par le large éventail des applications. Cela montre à quel point les développeurs suisses sont actifs», confie Marco Wyrsch, membre du jury et président de PocketPC.

 


 

Kommentare

« Plus