Comportement à risque

Le frigo des employés en dit long sur l'exposition d’une entreprise aux cyberrisques

| mise à jour

La plupart des employés ne s’y retrouvent pas dans le chaos numérique et ne suivent pas les règles de base garantissant la sécurité des documents et dossiers qu’ils traitent, indique Kaspersky. Un comportement corrélé avec la tendance à mal organiser son frigo.

La mauvaise gestion des données par des employés négligents se profile comme un risque de plus en plus marqué pour les entreprises, prévient Kaspersky Lab dans un rapport récent. Pour chaque document numérique et chaque dossier, il convient de se demander qui devrait y avoir accès, pendant combien de temps et quel niveau de sécurité les données qu'il contient exigent. Or, la plupart des collaborateurs ne respectent pas ces règles relatives à la sécurité informatique: 80% pensent qu’ils n’ont pas la responsabilité de contrôler les niveaux d’accès des documents et dossiers qu’ils génèrent ou partagent. Un constat d'autant plus inquiétant que près de trois quart des employés stockent des documents au travail qui contiennent des renseignements personnels identifiables ou des données sensibles. De plus, deux tiers des personnes interrogées ne se souviennent pas de toutes les données qu'elles ont dans les documents partagés, et encore moins si elles les ont sécurisées ou si elles ont modifié les droits d'accès en fonction des changements d’organisation tels que le départ d’un collaborateur.

Accès à des informations confidentielles

Conséquences de ces négligences: plus d'un tiers des personnes interrogées ont accidentellement trouvé des informations confidentielles sur leurs collègues, concernant par exemple des salaires ou des bonus. En outre, un tiers concède avoir encore accès à des dossiers d’un ancien job. Ces documents non correctement protégés posent bien-sûr de sérieux risques, prévient Kaspersky, des pirates pouvant s’en servir pour infiltrer un réseau. Des informations financières précieuses qui tomberaient entre de mauvaises mains pourraient par ailleurs faire l’objet d’une demande de rançon.

Frigo bien rangé = employé précautionneux

Les négligences des employés face aux données numériques qu’ils traitent au travail proviennent surtout d’un manque d’organisation et de planification, fait observer Kaspersky. Et de se poser la question a priori saugrenue: la façon dont les employés gèrent leur frigo donne-t-elle des indications sur leur contribution au chaos numérique qui menace leur entreprise? Eh bien oui, il existe une corrélation, selon l'enquête mandatée par le firme de cybersécurité russe. Ainsi, la quasi-majorité des personnes qui affirment avoir un réfrigérateur organisé ou quelque peu organisé, déclarent également avoir une vie numérique organisée ou quelque peu organisée. Plus de trois quart de ceux qui rangent et réorganisent leur réfrigérateur avant les vacances en font de même avec leurs fichiers numériques. En outre, deux tiers de ceux qui, par accident, ont déjà acheté et mis au frigo un produit à double ont également connu de la difficulté à trouver un document ou un dossier au bureau.

A moins que leurs employés n’aient tous un frigo irréprochable, Kaspersky conseille aux entreprises de former son personnel et de régulièrement rappeler combien il est important de respecter les règles de cybersécurité.

Webcode
DPF8_136629